• École à la maison

    L'école à la maison

    C’est légal

      C’est légal

      Il est important de bien connaître la législation sur l’école à la maison avant de se lancer.

      L’instruction est obligatoire  jusqu’à l’âge de 16 ans révolus. Depuis la rentrée de septembre 2019, les enfants de 3 ans  ont également l’obligation d’aller à l’école.

      Cependant, les parents peuvent choisir de scolariser leur enfant dans une école (publique ou privée) ou bien d’assurer eux-mêmes cette instruction. L’ école à la maison permet  à l’enfant d’acquérir toutes les connaissances et compétences élémentaires.  Le Socle commun de connaissances, de compétences et de culture les répertorie toutes. C’est le Socle qui sert de base aux inspecteurs pour évaluer le niveau d’un enfant. C’est également ce qui sert de référence aux programmes officiels de l’Education nationale.

      Les Cours Sébal respectent ces repères. Choisir les Cours Sébal pour faire l’école à son domicile, c’est donc être sûrs de suivre la législation sur l’école à la maison.

      Petit historique de l’IEF

      Depuis des décennies, cette possibilité de faire l’école à la maison existe. De plus en plus de familles optent pour ce choix qui est de droit, conformément à ce qu’on peut lire dans notre Constitution. Il suffit de 2 courriers pour déclarer (et non demander) l’instruction en famille pour vos enfants et vous êtes en règle! Voilà ce que dit la législation sur l’école à la maison. Ce n’est pas plus difficile que cela, et on peut opter pour ce choix en cours d’année. Par contre, on ne peut pas faire faire à l’enfant des allers-retours entre l’école et l’instruction en famille.

      Peut-on commencer en cours d’année? Ce que dit la législation sur l’école à la maison

      A tout moment dans l’année scolaire, vous pouvez décider de faire l’école à la maison. En revanche, on ne peut pas faire faire d’allers-retours à l’enfant entre l’école et l’instruction en famille en fonction, par exemple, de l’évolution de la situation sanitaire. Cela poserait des problèmes administratifs évidents et rendrait difficiles les contrôles mais surtout, cela pertuberait les enfants. Ce n’est évidemment pas le but recherché! Au contraire, en choisissant l’IEF (instruction en famille),vous recherchez pour vos enfants confort et sécurité, en toute légalité.