• École à la maison

    L'école à la maison

    La question de la socialisation

      La question de la socialisation

      L’un des grands intérêts de l’école à la maison, c’est de libérer du temps, beaucoup de temps, pour faire autre chose que l’école. IEF rime donc avec socialisation.

      La question de la socialisation

      La fatigue est moins importante pour vos enfants car ils n’ont plus à supporter les contraintes de la collectivité (notamment le bruit ou l’agressivité de certains). Ils n’ont plus de transport ni de cantine. Ils peuvent se lever à une heure qui leur convient mieux. Les enfants n’ont plus le stress des évaluations répétées si fréquentes avec certains enseignants.

      Il y a moins de stress, moins de maladies, moins de fatigue. En conséquence les enfants ont plus d’énergie à consacrer à des activités extérieures.

      Chaque jour ou presque, votre enfant va sortir de la maison et être au contact d’autres groupes d’enfants. Il pourra ainsi y retrouver des amis mais aussi s’en faire de nouveaux : son cercle d’amis va s’élargir. Nous l’avons dit en préambule: IEF rime avec socialisation!

      Comme ils apprennent dans le cadre familier et rassurant de la famille, les enfants scolarisés à domicile sont plus rassurés. Leur bien-être leur donne une certaine assise et un grand sentiment de sécurité.Par conséquent, ils sont moins timides quand ils se retrouvent avec d’autres enfants.